Mise en ligne le 10-03-2020

Le financement participatif et l’assurance solidaire :

un nouvel essor économique laissant place à différentes expertises métier

La tendance se confirme : le financement participatif mobilise plusieurs centaines de milliers de contributeurs chaque année. Et, nous assistons à un réel engouement pour ce nouveau type de financement. Un sursaut d'intérêt pouvant être expliqué par la diversité des plateformes développées, qui permettent aujourd'hui de soutenir différents projets.

La finance participative et l’assurance solidaire, représentent aujourd’hui un secteur d’activité porteur avec différentes spécialisation, offrant des perspectives de développement vers différents métiers d’avenir aussi bien en Europe qu’en Afrique.

Désormais, dans un élan continu de valeurs éthiques, morales, sociales, durables et environnementales, les investisseurs abandonnent la finance conventionnelle pour d’autres formes de finances plus proches de leurs convictions et moins portées sur la recherche de profits. Avec de telles ambitions, la finance éthique, avec tous les principes de développement durable qu’elle implique, s’est introduite très naturellement dans les plateformes innovantes de crowdfunding. Désormais omniprésente, la FinTech a envahi la toile, au travers de plateformes très diversifiées, telle que celles relatives au financement participatif et plus précisément aux activités de crowdfunding.

En matière de prévention et de gestion des risques, l’assurance solidaire remet en question toutes les règles établies et conçoit la mission d’assurer, comme autre chose qu’une simple perception financière en échange d’une prestation pour couvrir les accidents imprévisibles de la vie. Dans l’assurance solidaire, le financement participatif se traduit par une volonté de chaque membre de la coopérative de préserver la transparence et d’affronter l’adversité ensemble, en adaptant si besoin sa cotisation, pour couvrir éventuellement les fonds manquants. Quant à toute réserve de fonds qui n’aurait pas été utilisée, elle est rendue aux cotisants ou reportée sur une nouvelle année. L'assurance Takaful, en tant que segment de la finance islamique, répond à un certain nombre de critères éthiques, de responsabilité sociale, de partage et de solidarité, est également pour sa part en plein essor.

Autant de critères qui sont respectés dans l’approche pédagogique proposée par WEDGE Business School (en partenariat avec SAAFI, université spécialisée en finance participative). En effet, ces centres de formations reconnus pour leur expertises respectives : finance participative pour l’université SAAFI, et les formations émergentes Wedge Business School ont fait le choix d’associer leurs compétences et connaissances dans ces domaines pour proposer une nouvelle certification en finance participative éthique et assurance solidaire.

Cette formation, de niveau Bac +5, est reconnu par l'État et inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP). Il s’agit d’un titre de niveau I (Bac+5) accessible à toute personne qui souhaite faire valider son expérience professionnelle par un diplôme.

« Nous voulons offrir aux professionnels de la finance participative et à ceux de l’assurance solidaire une reconnaissance de leurs savoir-faire et de leur savoir-être, c’est-à-dire une reconnaissance de leur professionnalisme », explique Ezzedine Ghlamallah, chercheur en finance, co-fondateur de SAAFI et responsable du programme.

L'objectif majeur de cette formation est de certifier la maîtrise par le candidat des principaux facteurs clés de succès qui s’articulent autour de compétences techniques, stratégiques et méthodologiques dans la conduite et le management de projets liés à la finance participative ou à l’assurance solidaire.

Le titre Expert en Finance Participative Éthique & Assurance Solidaire s’adresse à tous publics de niveau ou d’expérience Bac+2 minimum dans les domaines de l'économie, du droit et des sciences de gestion ou d’un diplôme de niveau inférieur et justifiant d’une expérience professionnelle réussie de 3 ans dans les secteurs de la banque, assurance, commerce, ressources humaines, quel que soit le statut : étudiants, salariés en poste souhaitant se spécialiser, demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle, chefs d’entreprise, entrepreneurs, consultants.

nos partenaires

WEDGE BUSINESS SCHOOL

2016 © WEDGE Business School est un centre de formation professionnel reconnu au niveau européen
RCS : 504 100 785 - mentions légales

rubriques
localisez nos centres notre secteur d'intervention